Pourquoi l’hélium est-il irremplaçable ?

0
831

L’atmosphère est composée de différentes variétés de gaz, qui sont exploitées de différentes façons en fonction de leurs caractéristiques. Suite à de multiples expériences, certains gaz se sont révélés plus intéressants que d’autres. C’est ce qui explique les différentes classifications de ces composants naturels. Certains de ces gaz, rares, sont d’ailleurs qualifiés de nobles. Dans cette dernière catégorie, un gaz tout à fait particulier semble se démarquer des autres. Ce gaz, l’hélium, s’est imposé dans le quotidien des Hommes. Il est exploité dans l’industrie, mais aussi par les services publics, et même par les particuliers. La seule évocation de sa pénurie suscite des craintes dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend l’hélium aussi indispensable ?

L’hélium : un gaz recherché

Les scientifiques le représentent par le symbole He. L’hélium vient juste après l’hydrogène, le gaz le plus abondant qui existe dans l’univers. Vous êtes certainement impressionnés par la légèreté de l’air. Vous le serez davantage avec l’hélium. En effet, ce gaz noble est plus léger que l’air. C’est une qualité rare et très recherchée dans plusieurs secteurs d’activités. Il est disponible sous la forme liquide et gazeuse.

Les propriétés principales de l’hélium

Objet de toutes les convoitises, l’hélium est un gaz qui a les propriétés suivantes :

  • Il est inerte, c’est pourquoi il est moins réactif que tous les autres gaz ;
  • Selon les experts il est inoffensif. Ce critère est d’autant plus rassurant pour les utilisateurs ; 
  • L’hélium est incolore et inodore ;
  • Il dégage moins de vapeur et se dissout difficilement dans l’eau ;
  • Il est également particulièrement fluide. Certains affirment même qu’il l’est 50 fois plus que l’eau.

Un gaz rare sur la terre

Contrairement aux autres gaz, l’hélium n’existe pas en grande quantité sur la terre. Cela peut paraître étonnant, mais justifiable. En réalité, étant très léger, l’hélium a une grande capacité d’évaporation. La terre ne parvient pas à exercer l’attraction nécessaire pour le maintenir en quantité suffisante pour les utilisateurs. Comment parvient-on à s’en procurer en dépit de sa rareté ?

Une production par radio activité

Les scientifiques ont mené des recherches pour que l’humanité puisse continuer à bénéficier de ce gaz noble. Il a été constaté que les résidus de ce gaz sont piégés par les roches. Toute la quantité d’hélium ne s’échappe donc pas dans l’univers. C’est une occasion que les spécialistes ont su exploiter. Ils ont mis au point une exploitation de ce gaz par radioactivité. Elle consiste à affaiblir les roches pour y extraire la ressource naturelle. Ce sont les États-Unis d’Amérique qui se sont positionnés comme premiers producteurs d’hélium dans le monde. On y dénombre plusieurs gisements dont les plus célèbres sont ceux du Texas et du Kansas.

L’hélium : fruit d’une série de recherches

On ne serait attribuer la paternité de la découverte de l’hélium à une personne. L’identification du gaz a été le résultat des nombreuses recherches effectuées par des astronautes de diverses nationalités. Dans tous les cas, l’hélium a été découvert fortuitement alors que les scientifiques observaient les mouvements de la Terre autour du soleil. Les chercheurs Per Teodor Cleve et Joseph Norman Lockyer sont entre autres à la base de cette découverte. À ces deux chercheurs, il faut ajouter le Français   Jules Janssen. Ce dernier a eu un déclic alors qu’il observait l’éclipse solaire à Guntur, une ville indienne. Il a remarqué la présence d’un gaz jusque-là inconnu du monde scientifique. Dès lors, il a décidé de lui donner un nom qui fait référence à Hélios, une divinité grecque. Elle est considérée comme le dieu du soleil. Ses travaux ont été repris par beaucoup d’autres scientifiques, ce qui a permis d’affiner les connaissances à propos de ce gaz aux propriétés très avantageuses.

L’hélium : un gaz à portée de main

En dépit de sa rareté, il est possible de se procurer facilement de l’hélium. Il suffira à l’utilisateur de se rapprocher d’un fournisseur. Https://www.location-bouteille-helium.fr par exemple propose la location de bouteilles d’hélium. Vous trouverez dans l’hexagone 327 dépôts de ce fournisseur qui disposent d’hélium à la vente. Il y en aura donc certainement un à proximité de votre résidence. Ce genre d’opérateur propose différents volumes de bonbonne d’hélium. Ceux qui ont besoin d’un grand volume de ce gaz noble pourront sans problèmes se procurer une grosse bouteille d’hélium. Particuliers, entreprises et autres professionnels utilisent l’hélium pour diverses raisons.

Gonfler les ballons

Quand on évoque l’hélium, ce sont les ballons gonflables qui viennent tout de suite à l’esprit. En fait, c’est l’une des utilisations les plus populaires de l’hélium. C’est donc à raison que l’hélium est considéré comme un gaz pour ballon. L’arrivée des ballons gonflés à l’hélium a révolutionné la décoration des fêtes. Les anciens ballons de baudruche ont été remplacés par des dispositifs plus pratiques et attrayants. L’achat de gaz pour ballon se fait auprès de fournisseurs agréés. Le remplissage du ballon à l’hélium est tout à fait facile. Il suffit de le connecter à l’embout de la bonbonne d’hélium et laisser le gaz gonfler le ballon. Les dirigeables publicitaires peuvent également être gonflés à l’hélium. Les PLV gonflables ont une capacité impressionnante. Ce type de ballon est capable de maintenir un homme en altitude pendant longtemps. Un américain a d’ailleurs fait cette expérience insolite. C’est ce qui explique cette ruée des entreprises vers ce type de marketing. L’hélium pour ballon confère une légèreté à nulle autre pareille au dispositif. Les sociétés en profitent pour s’afficher le plus longtemps possible dans l’espace public. La singularité de ces objets est de nature à attirer le regard des prospects. Les spécialistes des prises de vues aériennes bénéficient aussi des avantages du gaz pour ballon. Ils accrochent leur capteur à un ballon gonflé à l’hélium. Le résultat est époustouflant ! Il permet d’obtenir des images avec des angles de vue exceptionnels.

Sauver des vies

L’hélium sert aussi à sauver des vies humaines. Le dire ainsi pourrait sembler anecdotique. Pourtant, ce gaz est utile à plusieurs titres pour la médecine. Les unités d’imagerie médicale ne peuvent pas s’en passer. Les scanners et autres appareils médicaux en sont friands, car ils chauffent rapidement en cours d’utilisation. Les propriétés cryogéniques du gaz permettent de les refroidir. Le gaz liquéfié agit sur les aimants supraconducteurs des appareils. L’importance de l’IRM n’est plus à démontrer dans la prise en charge des pathologies les plus complexes. Même le cerveau n’est plus un secret pour ces appareils médicaux de plus en plus perfectionnés. Ils ont permis aux scientifiques de mieux comprendre le fonctionnement de certains organes vitaux de l’être humain. L’imagerie par résonnance médicale est donc au cœur des avancées majeures de la médecine. La très basse température de l’hélium permet de rendre ces machines plus performantes. Le gaz pour ballon peut être aussi directement administré aux patients. Ceux qui ont les voies respiratoires obstruées sont soulagés après avoir inhalé une solution à base d’hélium.

Stocker les données informatiques

Aucun domaine n’échappe décidément à l’usage de l’hélium. Le monde informatique y trouve aussi son compte. Les plus concernés sont les opérateurs Cloud. Ceux-ci détiennent des plateformes de stockage de données. Ils les mettent à la disposition des entreprises et des particuliers et ces derniers y enregistrent leurs informations virtuelles. Ces prestataires sont notamment appréciés en raison de la grande capacité de stockage qu’ils proposent. On pensait même que les data bases avaient une capacité de stockage presque illimitée. Mais en pratique, l’espace des disques durs s’est avéré limité. L’usage des disques à l’hélium s’est donc imposé comme la seule alternative crédible. Depuis 2013, les éditeurs ont intégré le gaz He dans la conception de ces matériaux. La fluidité du gaz a rendu plus performants les disques durs. Les disques durs à l’hélium ne produisent pas de bruit à la différence des autres. Cela est dû à une rotation plus rapide des plateaux magnétiques. Cela réduit donc les risques de panne informatique. Avec les disques durs à l’hélium, les prestataires peuvent compiler plus de disques durs que d’habitude. Les centres de données admettent traditionnellement 5 disques durs au maximum. Avec les disques à hélium, il est possible de faire mieux. On peut compiler 8 disques durs de ce type dans le même espace. Pourquoi en est-il ainsi ? En réalité l’hélium rapproche davantage les disques pour libérer de l’espace. La plateforme pourra aussi enregistrer plus de données grâce au « Perpendicular Magnetic Recording » favorisé par la légèreté de l’hélium. Ce gaz noble possède un autre avantage. Il confère plus de longévité aux disques durs, car la propriété cryogénique du gaz permet de maintenir le dispositif dans une température optimale. Elle est comprise entre 3 et 5 °C. Préservé de la chaleur, le disque dur tourne à plein régime.  

Sonder l’univers

L’hélium est aussi utile pour les météorologues. Ils l’utilisent pour effectuer des relevés de températures dans la haute atmosphère. C’est grâce à l’hélium que le ballon-sonde est maintenu en l’air. En 1992, le physicien Français Gustave Hermite a mis au point un ballon météo, qui est une solution alternative au satellite. La faible densité du gaz permet de rester insensible aux pressions du vent. Cela permet aux scientifiques de diriger à volonté leur matériel. Ce ballon peut monter jusqu’à la couche d’ozone pour réaliser des mesures. Les fusées fonctionnent aussi en partie grâce à l’hélium. Leurs moteurs utilisent de l’hydrogène, et ce carburant est refroidi à l’aide de l’hélium. En dehors de ces applications, il est possible de faire du tourisme dans l’espace grâce à l’hélium. Des ballons de plaisance gonflés à l’hélium sont désormais disponibles. Ils proposent des voyages à près de 40 km d’altitude. Ce sont des dispositifs sécurisés pour profiter de l’espace aérien.

Amuser la galerie

L’hélium est surtout d’une grande utilité pour les scientifiques, mais il permet aussi d’égayer les fêtes et de profiter des merveilles de la nature. D’autres l’utilisent pour se divertir. En effet, de nombreux comédiens s’en sont servis pour amuser le public. Dès qu’ils inhalent la substance, leur voix change. Ils peuvent parler comme un canard ou avoir une voix plus fine. Le principe est simple à comprendre en réalité. Dès qu’on inspire l’hélium, il remplace l’air dans la gorge où résident les cordes vocales. Or l’hélium est plus fluide que l’air. Il accélère alors la vitesse du son qui sort de ces cordes. Elle peut atteindre 1.020 m/s au lieu de 340 en temps normal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.